Lycée Elie Faure

33310 Lormont

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Accueil > Évènements > Actions > Prix de Lormont

Prix de Lormont

Vous aimez lire ? Vous avez envie de lire des oeuvres récentes ? Vous voulez partager vos avis sur vos lectures ? Le prix de Lormont devrait vous intéresser. Hors des chemins classiques de la littérature, ce prix littéraire propose des romans et des BD récemment parus. Friands de policiers, de romans de science-fiction, de récits d'aventure ou d'oeuvres émouvantes, vous découvrirez en participant au prix de Lormont des oeuvres de qualité, faciles à lire.

La bibliothèque de Lormont propose chaque année un « prix lecture de Lormont » en partenariat avec la ZEP de Lormont à destination des élèves de 3ème de collège et des élèves de lycée. L’atelier lecture de la bibliothèque participe aussi au vote. Ce prix de lecture est composé de deux volets, un volet « roman » et un volet « BD ». Après un vote interne, des représentants de chaque établissement vont défendre leur choix et participer au vote ultime à la bibliothèque.

A Elie Faure, les volontaires, élèves et adultes, s’inscrivent au CDI dès le mois d’octobre. Mme Hommel, documentaliste, peut passer dans les classes de seconde présenter les ouvrages sélectionnés. Aux alentours du mois de février, tous les volontaires se retrouvent au CDI (autour d’une galette…) pour débattre des œuvres qu’ils ont lues et élire leur œuvre préférée. Quelques représentants du lycée accompagnent ensuite Mme Hommel à la bibliothèque de Lormont pour le vote final.

 

 

Projet prix de Lormont-BD – classe 208 - d’un genre à l’autre : lire, écrire, jouer

travail autour de la bande dessinée et du théâtre

Projet réalisé par Mmes Montalétang, professeur de français, Hommel, professeur documentaliste, avec le partenariat de la comédienne, Danielle Calary de la Compagnie des Enfants du Paradis. Classe de seconde 8.

 

Le projet s’articule autour de trois axes :

  • lire : au moins 5 des 8 BD sélectionnées pour le prix de Lormont. L’étude du genre de la BD se fait en partenariat avec le festival de BD des « Bulles en Haut de Garonne ».
  • écrire : les élèves écrivent des critiques sur les BD qu’ils ont lues avant de participer à un débat pour élire leur BD préférée.
  • jouer : la BD va alors être adaptée en pièce de théâtre. Toute la classe est sensibilisée à la pratique du théâtre par l’intervention de Mme Calary de la Compagnie des Enfants du Paradis. Les élèves s’inscrivent dans des groupes de travail au choix :

- groupe écriture : travail d’écriture à partir de la BD sélectionnée par les élèves pour le prix de Lormont : de la BD au texte théâtral (choix de scènes, prise en compte de la spécificité du genre, écriture théâtrale)

- groupe jeu : les élèves mettent en scène le texte théâtral créé sous la direction de Danielle Calary

- groupe compte-rendu : réaliser une sorte de journal qui rende compte du travail effectué dans toutes ses étapes. Les élèves réalisent des interviews : Ils font des recherches sur des thèmes proches de la BD : les Inuits et l’histoire de Minik, mais aussi la vision de l’Autre au cours des siècles.

- groupe affiche et programme: réaliser une affiche et un programme à destination du public

 

Les élèves joueront lors des rencontres théâtrales les 28 et 29 mai.

Sélection « romans » :
Genesis alpha de Rune Michaels (Milan) : jeux vidéo, meurtre et fraternité.
Le rêve de Sam de Florence Cadier (Gallimard) : la vie d’un jeune noir dans les années 60 aux USA.
Cours ma jolie de Lisa Unger (Pocket) : un pollar haletan.
La déclaration de Gemma Malley (Naïve) : Science-fiction. L’histoire d’Anna, un « surplus », un enfant illégal.
Gadji de Lucie Land ( Sarbacanne) : comment s’adapter à une vie parisienne quand on est une rom ?
Passe un ange noir de Bragance (Mercure de France) : quand une adolescente rencontre un vieil homme.
No et moi de Delphine de Vigan (JC Lattes) : quand une adolescente surdouée rencontre une jeune SDF .
Ne t'inquiète pas pour moi de Kuipers (Albin Michel) : une mère et sa fille correspondent par des post-it posés sur le frigo.

Sélection « BD »:
Coupures Irlandaises de Bailly : deux jeunes adolescents partent en Irlande du Nord en plein conflit (Futurolis).
La jeune fille et le nègre de Vanistendael (Actes Sud) : une jeune belge et un sans-papier togolais tombent amoureux.
Oh les filles ! de Lepage et Michel ( Futurolis) : l’histoire de trois amies.
Groenland Manhattan de Cruchaudet (Delcourt) : la vie de Minik, un jeune esquimau déraciné.
Martha Jane Cannary de Blanchin et Perrisin (Futurolis) : premier tome de la biographie de la fameuse Calamity Jane.
Kim et les nourritures de l’âme de Dong Hwa (Casterman) : des nouvelles mises en BD, une succession d’histoires qui posent la question du bonheur.
Les villes d’un jour de Spiessert (Quadrants) : la vie d’un petit garçon dans un cirque.
Champlain, je me souviens de Girard et Michel (Sangam) : l’épopée de la conquête du Québec.

Les gagnants sont : La déclaration de Gemma Malley pour la sélection "Roman" et Coupures Irlandaises de Bailly pour la sélection "BD".